Nos établissements en Ile de France et en Vendée | AFDAEIM

Nos Établissements

Des établissements et services pour répondre aux besoins des personnes accueillies

Après la création de deux premiers établissements en région Ile-de-France, un IME et un ESAT (ex. CAT), un autre établissement a été installé en 1972 en Vendée, un ESAT avec hébergement.

L’AFDAEIM a ensuite développé et diversifié les établissements et services pour répondre aux besoins des personnes accueillies et satisfaire autant que possible aux nombreuses demandes d’admission qui lui étaient formulées.

Trois autres établissements ont été ainsi créés en région Ile-de-France, le Centre d'accueil de Jour Cap Avenir à DUGNY (93), la SAS (Section d’Adaptation Spécialisée) et SAVS Bel air (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) à STAINS (93).

L’établissement de Vendée s’est scindé en 2 établissements, le CAT (devenu ESAT) et le Foyer. L’un et l’autre se sont ensuite développés, diversifiés, et ont été reconstruits (1996 pour l’ESAT et 2007 pour le Foyer, devenu aujourd’hui le Centre d’habitat). Un SAVS (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale) et un Accueil de jour ont été créés en 1996. En 2000, un autre établissement a été adjoint à l’ESAT, aujourd'hui à la Ferrière. En 2007, le centre d'habitat a ajouté une section d’hébergement médicalisée à son équipement. En 2018, un SAMSAH a complété l'offre du service à domicile, le SAVS SAMSAH le Bocage.

Ainsi, l’association dispose aujourd’hui de 10 établissements et services, pour enfants et adultes, répartis entre l’Ile-de-France et la Vendée.

En région parisienne :

  • Le siège (cf. ci-dessous) de l’AFDAEIM, situé à STAINS (93) ;
  • IME, Institut Médico-Educatif, de 96 places, dénommé « l’Espoir », situé à GARGES-LES-GONESSE (95) ;
  • ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) de 101 places, dénommé « Le Carrefour », situé à LA COURNEUVE (93) ;
  • CAJ (Centre d’Accueil de Jour, ex. Foyer de Jour) de 38 places, dénommé « Cap avenir », situé à DUGNY (93) ;
  • SAS (Section d'Adaptation Spécialisée) de 33 places, située à STAINS (93).
  • 1 SAVS (Service d'Accompagnement à la Vie Sociale) de 14 places, dénommé BEL AIR, situé à Stains.

En Vendée :

  • ESAT de 109 places, dénommé « Yon et Bocage », comprenant 2 établissements situés aux ESSARTS et à LA FERRIERE
  • Centre d’habitat comprenant 4 services, dénommés « Le Bocage », situé aux ESSARTS :
    • Foyer de Vie de 25 places, dont 10 places de FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé),
    • Foyer d'hébergement d'ESAT de 16 places,
    • 1 Accueil de Jour de 6 places,
  • SAVS SAMSAH (Service d’Accompagnement à la Vie Sociale de 24 places et Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés) , situé aux ESSARTS.
Le siège, organe de cohérence

Le siège se situe à STAINS, en Seine-Saint-Denis, lieu d’origine de création de l’Association.

L’action du siège se situe autour de 2 grands axes : l’action générale et la gestion administrative et financière.

L’action générale passe par la recherche permanente de cohérence entre les projets des établissements et le projet associatif. Si le projet associatif fixe un cadre général englobant les aides de toutes natures aux personnes en difficultés, les projets d’établissements en sont la déclinaison éducative, pédagogique, sociale et médicale dans le champ de la lutte contre l’exclusion et la discrimination du fait du handicap.

La gestion comptable et financière constitue le second volet des missions du siège avec pour tâches prioritaires le maintien des grands équilibres financiers et le respect des décisions budgétaires (budgets exécutoires) arrêtées avec les services de tarification des institutions publiques qui financent les établissements (Conseils Généraux, ARS et assurance maladie, CNASEA). Les investissements et la gestion patrimoniale, sous le contrôle et selon les décisions du conseil d’administration, font également partie de son domaine d’intervention.

Le siège se compose d’un directeur général, d’un contrôleur de gestion, et d’une responsable comptable. Le directeur général, partage son temps entre le siège et les différents interventions dans les établissements, aussi bien en Ile de France, qu'en Vendée.

L'organisation en territoires

 

Les établissements et services s'organisent autour de 3 pôles territoriaux :

  • 1 pôle de Seine-Saint-Denis, composé de l'ESAT « le Carrefour » de LA COURNEUVE, de la SAS et du SAVS de STAINS, et du CAJ de DUGNY, sous la responsabilité du Directeur de Pôle, assisté d'une directrice du CAJ, et d'un directeur adjoint ESAT.
  • 1 pôle du Val d'Oise composé de l'IME « l'Espoir » de GARGES LES GONESSE, sous la responsabilité de la Directrice de l'IME, Lilia, assistée par un Directeur adjoint.
  • 1 pôle de Vendée composé du centre d'habitat et du SAVS des ESSARTS et des 2 ESAT des ESSARTS et de LA ROCHE SUR YON, sous la responsabilité d'une Directrice de Pôle, elle-même assistée de 2 Directeurs adjoints.

D'autres collaborations interrégionales sont également mises en place sous formes de commissions: une commission "économique et financière", une commission "ressources humaines", une commission "bientraitance" et une commission "personnalisation de l'accompagnement et participation des usagers".

Effectifs et typologie des établissements et services

Les établissements disposent globalement (effectifs décembre 2011) de 268 places en Ile-de-France et 179 places en Vendée, soit un total de 447 places.

Les personnes accueillies en IME sont des jeunes de 6 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés. Ces jeunes sont inscrits suivant les âges et les évolutions dans une SEES (section d’éducation et d’enseignement spécialisé) ou un SIFPF (section d’initiation et de première formation professionnelle).

Pour tous les autres établissements et services, ce sont des adultes, avec ou sans limite d’âge et des durées de prise en charge variables suivant les établissements et services.

Leurs handicaps ont des sources diverses : déficience intellectuelle, maladie mentale, carences affectives graves au cours du développement, déficience physique, sensorielle ou motrice, traumatisés crâniens (ESAT Vendée), etc.

Leur orientation relève de la compétence d’une commission départementale (CDAPH) de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Les établissements ne peuvent accueillir de personnes qui n’auraient pas obtenu une reconnaissance du handicap par la MDPH et ont obligation d’informer cet organisme des places vacantes et de leurs futures admissions.

Les établissements d’Ile-de-France fonctionnent « de jour » (dits « d’externat »). Ils accueillent un public d’enfants (à partir de 4 ans, en IME) et d’adultes jusqu’à 60 ans.

Les établissements de Vendée comprennent à la fois des services « de jour » et des services d’hébergement permanent (dits « d’internat »). Certains fonctionnent 24H/24 et 365 jours par an. Certaines personnes handicapées sont usagers de plusieurs services à temps plein ou à temps partiel. Ils accueillent un public d’adultes sans limite d’âge (pour la partie hébergement).

Des passerelles existent pour permettre un parcours de vie en fonction des besoins et des évolutions au sein des établissements et services de l’AFDAEIM ou d’autres associations gestionnaires.

Les projets d'extension et/ou de création

L'AFDAEIM a adopté un projet d'évolution des établissements et services en fonction des besoins des usagers. Cela a abouti à un plan d'actions qui sera mené entre 2015 et 2018.

Ce projet s'articule autour de 8 axes de travail dont l'essentiel est de s'adapter au vieillissement, proposer des services d'hébergement en Ile de France qui en est dépourvue, consolider les activités professionnelles des ESAT, mieux préparer les sorties des jeunes adultes sortant d'IME, consolider le patrimoine associatif et moderniser les équipements.

 

Nous aider ou Adhérer